5 questions et réponses à propos des bols tibétains

Dans notre société et avec le développement de nouveaux maux, certains types de thérapies réapparaissent ou se popularisent. La musicothérapie, c’est l’utilisation des sons dans une démarche de soin, en fait partie. Elle peut prendre de formes variées, qui nous viennent de toutes époques et de tous horizons. Les bols tibétains, ou bols chantants, dénombrent parmi ces méthodes alternatives aux effets considérables.

Leurs sons hors normes ont la capacité d’agir sur notre santé à différents niveaux. Voici les cinq questions et réponses que vous devez les savoir sur cet instrument magique.

1. Les bols tibétains sont-ils en 7 métaux et quels sont ces métaux ?

Oui, un bol tibétain de bonne qualité est composé de 7 métaux traditionnels. Ces 7 métaux sont les suivants :

  • Le cuivre
  • L’étain
  • L’or
  • Le zinc
  • L’argent
  • Le fer

Ces métaux sont mélangés en un alliage bien spécifique. De nombreuses années de recherche des meilleurs bols et de recherche sur leur origine, cela nous a aidés de trouver des artisans qui ont le savoir-faire et maitrisent la composition de l’alliage depuis plusieurs générations.

2. Quel âge ont les bols anciens :

Un âge minimum de 30 ans a été déterminé. Cependant, les bols de l’Orissa ou encore de l’Assam (deux régions d’Inde) ont constamment été vendus comme anciens bols. Depuis qu’ils ont été diffusés, aucun atelier n’était trouvé dans les régions de l’Inde et le Népal car ils ont été tous fermés.Ces régions ne font plus la fabrication,et d’ailleurs dans les villages de ces régions, il est possible de faire fabriquer des bols de « type Orissa ou Assam ».

Les bols dits anciens ou antiques sont récoltés dans toute l’Inde et tout le Népal, sur des marchés locaux.

Le lieu de fabrication de ces bols reste donc inconnu, car ils ne sont pas achetés directement aux fabricants mais à des particuliers ou à des commerçants qui en ont récupéré.L’âge de ces bols est aussi difficile à déterminer, il est d’ailleurs anormal que certains vendeurs puissent témoigner le contraire.

3. De quand datent-t-ils ? D’où viennent-ils ?

Le facteur unique qui puisse permettre une datation est le type de fabrication, de technique.
Un bol ancien peut être reconnu seulement de part son aspect (l’oxydation naturelle d’un bol est facilement différentiable d’une oxydation chimique ou d’une patine ancienne) et la technique utilisée qui indique ainsi l’origine possible du lieu de fabrication.

Par exemple, les bols avec un fond plat et des parois droites viennent généralement de l’Orissa, les bols du Bengale ou du Népal ont des parois qui se referment, les bols qui possèdent une double paroi ne sont plus fabriqués aujourd’hui ou très peu et proviennent aussi souvent de l’Orissa.

4. Comment nettoyer des bols tibétains ?

Afin de redonner de la brillance ou tout clairement nettoyer un bol tibétain, nous vous conseillons d’utiliser des produits naturels comme l’eau savonneuse, le vinaigre blanc ou le jus de citron avec un tissu doux.Pensez toujours à rincer puis bien sécher votre bol aussitôt pour éviter toute oxydation des métaux qui le composent. Ne conservez pas les bols dans un lieu humide.

(2)